La vérité sur les zombies

bannière la vérité sur les zombies

Un article très particulier que je vous ponds aujourd’hui. Pourquoi ? Comment ? De ? Où ?… Ouais, ouais… Je sais… Une multitude de questions vous passe par la tête et l’une des premières est probablement “Mais de quoi va nous parler Aya ?”.

Mes amis, en cette belle et (trop) chaude journée, j’aborde un sujet qui me touche et me tient terriblement à coeur qui n’est autre que les zombies, les morts-vivants, les cadavres en décomposition. Ceux qui vous scotchent à votre TV lorsque vous matez un épisode de The Walking Dead. Ceux qui vous ont effrayés il y a quelques décennies lorsque le nom Romero figurait sur la jaquette de votre dernier VHS. Ceux qui ont vu leur côte de popularité croître lorsque Resident Evil a vu le jour sur PSOne.

Zombie Pixelblock

Source : pixelblock.tumblr.com

Vous allez probablement vous demander “Pourquoi un article sur les macchabées ambulants ?” Tout simplement pour rétablir quelques vérités qui semblent s’être perdus sur la toile francophone. Parce qu’un zombie, même si c’est chouette, n’est pas comparable à un loup-garou, un mutant ou un parasite. Ces créatures sont très différentes les unes des autres et c’est bien malheureux de voir que certains les confondent encore (voir les commentaires suite à une news sur Resident Evil 7).
Ainsi s’achève mon introduction et ainsi débute mon cours sur les créatures trop badass qu’on aimerait pas croiser dans une ruelle.

La vérité sur les zombies - 01

The Walking Dead

Un zombie, qu’est-ce que c’est ?

Un zombie – ou encore mort-vivant – est une créature vivante (humaine ou animale) qui décède avant de revenir à la vie. Ou plutôt non-vie. Pourquoi non-vie ? Parce que même si cette créature est capable de se déplacer et de se nourrir, son corps va continuer de se décomposer puisqu’il est mort. Et qui dit décomposition, dit aussi tous les trucs bien dégueulasses qu’on assimile au genre c’est à dire moisissure, odeur nauséabonde pour finir par membre arraché, tripes à l’air et intestin qui traîne derrière comme une robe de mariée version gore.Zombie female Resident Evil 2
Pour faire simple : un zombie est crade. On peut difficilement contourner cette règle que Mère Nature nous a imposée et à partir du moment où vous êtes un zombie, vous savez à l’avance que vous finirez tôt ou tard en bouffe pour les asticots.

Un zombie, ça se transforme comment ?

Le zombie est à la base une personne bien vivante. Pour ainsi dire, tout le monde peut devenir zombie… Je sais, c’est pas rassurant mais c’est comme ça. Pour éviter de devenir l’un des leurs, il n’y a pas 50 solutions et vous devez principalement éviter de vous faire mordre par l’un d’entre eux. Et oui, en plus d’être une infection dégueulasse, elle se refile hyper facilement par la salive. Rouler une pelle à votre copine mort-vivante est également un excellent moyen pour finir comme elle.
Pour faire simple, tout contact entre la salive du zombie et une partie interne de votre corps ou vos muqueuses est le moyen le plus fiable pour devenir un mort-vivant.

Et en passant… Certains cousins du zombie laissent échapper des spores… Ce qui veut dire qu’en inhalant l’air ambiant d’une pièce où ils sont peut également vous contaminer.

Alors, ils sont pas trop chouette les macchabées ambulants ?

Left 4 Dead horde zombie intro

Left 4 Dead

Un zombie, ça mange quoi ?

Vous êtes contaminés et vous cherchez à connaître la nature de votre nouveau régime ? Pas besoin de passer chez un diététicien pour si peu, croyez moi. Alors que le mort-vivant d’il y a quelques décennies mangeait quasi-exclusivement du cerveau, le zombie d’aujourd’hui mange absolument toutes les viandes. Et oui, vous êtes à présent carnivore, à défaut d’être cannibale.

L’avantage dans tout ça, c’est que vous n’avez même pas besoin d’être regardant sur la qualité de votre nourriture : rat d’égout ou nourrisson qui sort tout juste de la maternité, les deux seront avalés en quelques bouchées et savourés à l’identique, si l’on part du principe qu’un zombie peut “savourer” quelque chose…

Zombie Eating The Walking DeadPar contre, le zombie a faim. Très faim. Et il ne sera jamais totalement rassasié. Du coup, si vous vous réveillez demain en étant zombifié, la meilleure chose qu’on puisse vous souhaiter est d’avoir tout un régiment de viande à votre disposition.

La seule complication dans le régime du zombie est qu’il a une très grande préférence pour la viande chaude, c’est à dire d’une personne ou animal étant mort depuis très peu de temps. Et si c’est encore vivant, c’est encore plus savoureux ! Mais pour en arriver là, il vous faudra chasser…

Un zombie, ça chasse comment ?

Si vous êtes sur le point de vous transformer en zombie, inutile de vous armer jusqu’aux dents en pensant pouvoir chasser comme le font les humains vivants. Un mort-vivant n’est guidé que par une seule chose : sa faim.  Une fois zombifié, seule une infime partie de votre cerveau sera de nouveau réactivé. Ainsi, n’espérez pas sortir votre gros patator confectionné par vos soins pour chasser de l’humain plus facilement : vous n’en serez pas capable.

Dead Island - La vérité sur les zombies

Dead Island

Du coup, pour la chasse, c’est un peu compliqué si vous êtes du genre à vous la jouer solo… Un zombie seul ne pourra s’attaquer qu’à des cibles relativement sans défense comme certains animaux, des humains enfants ou alors, des humains adultes pris au piège. Pour avoir l’avantage, vous devez vous servir de votre environnement : une ruelle devient immédiatement mortelle si vous arrivez à coincer quelqu’un dedans.

Concernant les combats rapprochés, vous devrez faire avec les moyens de bords : vos dents et vos mains. Je sais, c’est bien moins sexy dit comme ça mais vous n’aurez pas forcément besoin de plus. Un vivant qui tente de fuir par une échelle ? Vous lui attrapez la cheville pour le faire tomber avant de vous jeter sur lui pour le mordre. Vous êtes à terre et faites semblant d’être réellement mort ? Votre patience sera un atout pour saisir la jambe de votre humain au bon moment.

Dead Island - La vérité sur les zombies 2

Dead Island

Si vous êtes du genre sociable ou encore, si vous êtes un chanceux zombie entouré de vos congénères, vous pourrez profiter de cette masse de mort-vivant pour prendre d’assaut des humains qui ne sauront pas forcément par où fuir. Même si vous devrez vous disputer les restes de viande, votre force sera que plusieurs vivants se seront fait avoir par vos amis zombies. Un bon moyen pour avoir de la nourriture en quantité.

Un zombie, ça a des points faibles ?

Bien sur que non !! Un zombie est mort ! Bien entendu, il peut mourir “pour de bon” comme vous le verrez plus bas mais ce qu’il faut retenir, c’est que le mort-vivant n’a pas de capacité intellectuelle suffisamment développée pour avoir peur de la mort ou même, en avoir conscience. Le seul rêve que le zombie puisse avoir est de voir un jour une enseigne de fast-food proposant des cerveaux en grande quantité. Donc même s’il devait réellement avoir des points faibles, le fait de ne pas en avoir conscience le rend terriblement fiable.

Plante vs zombie

On notera cependant que le zombie a une espérance de vie limité, puisqu’il ne peut pas se régénérer ni même stopper sa décomposition. Et oui, le zombie n’est pas immortel !

Un zombie, c’est intelligent ?

Comme vous vous en doutez, le zombie est totalement dénué d’intelligence et de conscience. La faute a son cerveau qui ne fonctionne plus totalement. D’ailleurs, si vous êtes encore en mesure de lire ces lignes et de les comprendre, c’est que vous avez encore un peu de temps devant vous. Tant mieux, ça vous laisse l’opportunité de terminer cet article afin de devenir incollable sur votre future forme de vie.

Pas d’intelligence, pas de conscience, c’est noté pour tout le monde. Mais on gardera a l’esprit que le zombie est quand même guidé par son instinct et par ses sens. Il pourra voir mieux que quiconque un vivant bouger, il les entendra à des kilomètres à la ronde et il pourra également se servir de son odorat pour repérer ses proies, et d’autant plus si l’une d’elle est déjà blessée. Inutile de prendre des notes pour plus tard, une fois zombifié, vous agirez instinctivement et sans réfléchir.

Dying Light artwork

Dying Light

Un zombie, ça peut mourir ?

Chose étrange : le zombie peut mourir. Et oui… C’est un mort-vivant, mais il n’est pas immortel pour autant comme je l’ai spécifié plus haut. Donc si vous êtes un zombie, sachez que vous finirez par servir d’engrais tôt ou tard, que vous le vouliez ou non. En cas de canicule, votre chair se décomposera bien plus rapidement jusqu’à ce que vous disparaissiez à votre tour dans l’estomac d’un asticot. En cas de froid polaire (ce qui est mal parti avec le réchauffement climatique, je vous l’accorde), les membres qui vous restent finiront totalement congelés et vous ne pourrez même plus vous déplacer, tel un bébé placé dans un congélo par sa mère. C’est tragique, mais c’est comme ça.

Zombi U oeil

Zombi U

Après avoir abordé les morts naturelles du zombie, place aux éventuels accidents qui pourraient arriver.

Zombie The last of us

The Last of Us

Lors de votre chasse aux vivants, il y a fort à parier que vous finirez tôt ou tard par vous trouver face à l’un d’entre eux souhaitant se battre pour ne pas finir dans votre estomac. Si votre humain est désarmé, vous avez un bel avantage. S’il possède une arme, ça se complique.

Pour une arme blanche, vous ne craignez que quelques éraflures, ce qui est totalement dérisoire lorsqu’on les compare à votre stade de décomposition. Attention à ne pas perdre la tête cependant. Vous serez toujours vivant mais difficile de continuer sa vie de mort lorsqu’on a une tête d’un coté et un corps de l’autre…
Pour une arme à feu, l’humain devra obligatoirement vous tirer une balle dans le crâne pour vous achever. En effet, votre cerveau est le seul élément vital de votre corps en décomposition.
Plus de cerveau = mort permanente et définitive.
Attaque au cerveau = pas bien.
Et c’est valable si un vivant tente de perforer votre boite crânienne avec un pic à glace.
Cependant, attention à certaines armes comme le lance-flamme ! Que se passe-t-il quand un cadavre brûle ? Il disparaît sous les flammes jusqu’à devenir cendre. Vous voulez finir en cendre ? Non. Donc restez loin des humains qui font joujou avec le feu.

Et s’il n’y avait que des zombies sur Terre ?

Décor post-apocalyptique dans un futur proche. Les êtres humains ont totalement été anéanti, qu’ils se soient entre-tués ou qu’ils aient simplement fini dans le ventre d’un zombie.
Et la suite ?…

zombie resident evil film

Resident Evil – le film

Le zombie a besoin de manger. Heureusement pour lui, la viande d’humain n’est pas son unique source d’alimentation… Il pourra donc se diriger vers autre chose comme les animaux sauvages.
D’ailleurs, sans humain sur Terre, la nature finira également par reprendre ses droits ce qui fera un meilleur climat pour les animaux qui n’auront plus à avoir peur des chasseurs vivants.

Au fil du temps, les zombies finiront par se décomposer complètement et disparaîtront à leur tour de la surface de la Terre.

Le zombie et ses origines

Le zombie n’a pas toujours été le mort-vivant que l’on connaît aujourd’hui. D’ailleurs, son existence dans nos oeuvres que ça soit littéraire, les jeux vidéo, les films ou les comics a débuté en 1968 lorsque Romero a popularisé le genre !
Mais revenons à ses débuts…

Zombie vaudou 1

Film “I walked with a zombi”

Bien avant “La nuit des morts-vivants”… Il y avait des zombies vaudou. Oui oui, vaudou. Et les zombies n’avaient rien de mort et n’étaient pas non plus en pleine décomposition.

Pour la mise en pratique, il n’y a que les prêtres vaudou qui pouvaient transformer une personne vivante en zombie en l’empoisonnant avec de la poudre Zombi. La victime se retrouvait par la suite dans une forme de léthargie, lui donnant l’apparence d’un mort. Après l’enterrement du “défunt”, le prêtre venait le déterrer et lui administrait un antidote ainsi que des psychotropes afin de lui retirer toute volonté. La personne était de nouveau sur pied mais totalement droguée et sans la possibilité d’agir comme elle le souhaite. Le prêtre n’avait plus qu’à emmener sa victime à l’écart de la société pour en faire un esclave.
Le pire dans tout ça, c’est qu’il n’était pas rare que le sorcier vaudou n’agisse que sur la demande d’une personne… Comme pour se débarrasser d’un membre de la famille pour une question d’héritage ou dans le cas d’une rivalité amoureuse. Pire que Les Feux de l’Amour. Si si, j’vous jure…

La nuit des morts vivants

La nuit des morts-vivants

Par la suite, George A. Romero a sorti son film La nuit des morts-vivants (1968) en s’inspirant directement des zombies vaudou. On retrouve des personnes qui décèdent et qui se relèvent mais qui cherchent à dévorer les êtres vivants. Depuis, la société et les médias visualisent les zombies comme ceux à l’image de Romero.
Chose amusante… Avant Romero, lorsqu’on parlait des créatures morts-vivantes, on faisait référence aux vampires, momies ou encore au monstre de Frankenstein, ce qui n’est plus le cas de nos jours.

Le zombie au fil de l’histoire

Avant, il y avait les zombies vaudou qui appartiennent au folklore du monde réel. Puis, Romero s’en est inspiré pour en faire des films.
De 1968 et pendant tout le reste du XXe siècle, le zombie était lent et dénué d’intelligence. Il suffisait de le contourner et de fuir pour s’en débarrasser. Chose à noter : la majeure partie des films mêlait les zombies à une histoire un peu mystique comme le fait Evil Dead (1981) par exemple. C’est avec les années que la cause scientifique et bactériologique a commencé à paraître (généralement suite à un produit toxique déversé dans la nature par accident).

28 semaines plus tard

28 semaines plus tard

En 1996, l’univers du jeu vidéo voit naître une nouvelle licence sur les zombies : Resident Evil, développé et édité par Capcom. Le jeu est un franc succès et les épisodes s’enchaînent. Dans les premiers épisodes, les zombies sont tels que tout le monde les connaît : lents et affamés. Depuis, les licences autour des zombies se multiplient aussi rapidement qu’un zombie contamine une maison du troisième âge.

En 2003, le film 28 jours plus tard sort en France et propose une nouvelle forme de zombie. Celui-ci est rapide, vif et violent. L’accueil est bon, autant par la presse que les spectateurs même si certains n’ont pas forcément apprécié ce changement radical chez notre zombie. D’ailleurs, le terme “zombie” n’est pas employé dans le film, on parle plutôt de contaminés par le virus de la Fureur et accessoirement, ils sont bien plus violents qu’ils ne sont affamés. Même si ces créatures ne sont pas des zombies comme décrit durant tout cet article, Danny Boyle a malgré tout popularisé une forme de vie s’y apparentant et propose quelque chose de bien plus actif.
Le XXIe siècle est désormais gouverné par un zombie rapide et violent.

Wold War Z

World War Z

Les oeuvres avec des zombies

En 2016, les zombies sont toujours aussi à la mode. Si le genre est toujours très rependu au cinéma, dans les jeux vidéo ou encore la littérature, il faut reconnaître que la profusion n’aide pas à avoir des oeuvres de qualités. Certaines licences essayent également de faire dans l’originalité comme en mêlant un autre genre avec les zombies, comme l’humour dans Shawn of the Dead et Bienvenue à Zombieland. D’autres essayent de rendre les zombies attachants comme dans Warm Bodies ou la série iZombie. Si certaines oeuvres arrivent à se démarquer ou à faire dans l’originalité avec brio, ce n’est pas le cas de toutes, malheureusement…

Et pour conclure, voici une petite liste non-exhaustive des oeuvres qui m’ont marquées en bien ou en mal dans le domaine des zombies et plus généralement des infectés (et oui, cette liste est purement subjective). Coté série, je n’ai vu que The Walking Dead et Dead Set (les deux valent le détour). Fear of The Walking Dead est l’une de mes priorités ainsi que les web-série francophones.

Les films :

Bienvenue à zombieland Affiche 28 jours plus tard Shaun of the dead
  • Zombie amusant : Shawn of the Dead, Bienvenue à Zombieland
  • Zombie Français : Horde
  • Zombie rapide : L’Armée des Morts
  • Zombie de Romero XXIe siècle : Diary of the Dead, Land of the Dead
  • Zombie rétro : Planet Terror, Evil Dead
  • Faux Zombie : Rec 1, 28 jours plus tard + 28 semaines plus tard
  • Zombie pour faire du fric et tiré d’un jeu vidéo : Resident Evil, The House of the Dead 1 & 2
  • Zombie émouvant : Maggie
  • Zombie romantique : Warm Bodies
  • Zombie tiré d’un livre : World War Z, Je suis une légende
  • Zombie “J’ai pas encore vu” : Fido, The Crazies, Dernier train pour Busan
  • Zombie qui l’est pas vraiment mais qui n’est pas assez connu : The Signal (2007)
  • Zombie Nanard : Zombie Massacre (Uwe Boll…), et bien d’autres…

Les séries :

izombie affiche The Walking Dead affiche Dead Set affiche

Les jeux vidéo :

Left 4 Dead Jaquette Jaquette cover The Last of Us Dead Island Jaquette
  • Survival Horror : Resident Evil du premier à Code Veronica, The Last of Us,
  • FPS : Dead Island, Left 4 Dead, Killing Floor, Dying Light
  • TPS : State of Decay
  • Narratif : The Walking Dead (Telltale Games)
  • Tower Defense : Plant vs Zombies
  • Sandbox : Day Z
  • Cheerleader sexy : Lollipop Chainsaw
  • En attendant le début de la séance de ciné : The House of the Dead

Les livres :

Pandemie l'effondrement Guide de survie en territoire zombie Un horizon de cendres
  • La Bible : Le guide de survie en territoire zombie de Max Brooks, Culture Zombies de Matt Mogk
  • Chick-lit : Zombie Therapie de Jesse Petersen
  • À la française : Un horizon de cendre de Jean-Pierre Andrevon
  • Rétro : Je suis une légende de Richard Matheson
  • Humour noir : Les Yeux Jaunes de Yvan Godbout
  • Pas encore lu mais ça va pas tarder : Pandémie l’effondrement de Alexandre Lang, Le Monde des Morts d’Isabelle Haury

Avec tout ça, vous n’aurez plus aucune excuse de confondre un zombie avec un mutant ou n’importe quelle autre créature tout droit sortit d’un film d’horreur !
Et vous, que préférez vous : le zombie lent ou le zombie rapide ?

 

Incoming search terms:

  • les zombi

Aya

Salut ! Moi c'est Aya, geekette, blogueuse et youtubeuse à mes heures perdues. J'aime les RPG, les étoiles et les chats qui chient des arc-en-ciel. Installe toi et prends un curly !

Vous aimerez peut être aussi...

3 Réponses

  1. Un dossier super complet ! ;) Il ne me semble pas avoir lu mieux sur les zombies. As-tu déjà joué à Lollipop Chainsaw ? C’est un super jeu que je te conseille avec plein de zombies dedans mais réalisé avec une telle dérision que tu éclateras de rire toutes les 10 secondes ! Sinon dirais-tu que dans World War Z les contaminés sont des zombies ? Je me suis toujours posé la question car finalement ils te mordent mais te dévorent pas… Perso je préfère les zombies lents, s’ils se mettent à courir aussi vite que nous on a plus aucune chance LOL!

    • Aya dit :

      Merci pour ton commentaire !! Lollipop Chainsaw, j’y ai un peu joué mais le terminer. Ceci-dit, c’est mon gros défaut : j’ai tendance à commencer une tonne de jeu en même temps et je finis toujours par n’en finir aucun… Il Faudrait que je lui accorde à nouveau du temps :)
      World War Z, je le classe personnellement comme des zombies. D’ailleurs, je considère également 28 jours plus tard comme un “film de zombie” alors qu’ils n’en sont pas vraiment (je n’ai pas le souvenir que les infectés décèdent au moment de la transformation). Le fait d’avoir un univers post-apo penche très certainement dans la balance sur notre ressenti aussi :)

      Coté zombie lent ou rapide… Le choix est très difficile !! J’aime beaucoup les lents car il n’y avait qu’eux à l’époque où je suis tombée amoureuse de ce thème, probablement mon coté nostalgique :) Après, je reconnais que les rapides sont particulièrement efficaces pour mettre une pression quasi constante et donner un rythme inépuisable à une oeuvre. Et j’adore ça aussi :)

  2. Sweet Judas dit :

    Très intéressant et divertissant à lire :-) J’ai même appris deux-trois trucs, c’est cool.

    Concernant Fear The Walking Dead, je te la déconseille fortement. Je vais être franche, dure et directe hein mais c’est quand même CLAIREMENT de la daube. Les personnages sont inconsistants en plus d’être illogiques et idiots et y’en a deux qui me déclenchent des pulsions de meurtres violents et sanguinaires (Travis et Chris, spéciale dédicace).

    Pour ce qui est de World War Z, je ne sais pas trop si je les cale dans la catégorie zombie… Je n’ai vu que le film (que j’ai adoré)(même si j’arrête pas d’en lire des critiques assassines), mais les infectés ne mangent pas les individus atteints de maladies graves (cancer, leucémie et ce genre de joyeusetés)… Or, un zombie ne devrait pas faire la différence entre les deux, non ?

    Et pis sinon, Dernier Train pour Busan est énorme et The Crazies était très décevant. Vraiment trop décevant (en gros, un virus rend les gens un peu pétés du cerveau, genre “hm et si je découpais les bras de cette jolie demoiselle, ce serait chouette, nan ?”)(et c’est tout)(niveau tension, ça vole pas haut).

    Et ne regarde surtout pas “Road of the Dead”, ça m’a brûlé les yeux, tellement de nullité.

    Voilà voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

CommentLuv badge