The Forest : un film d’horreur avec Nathalie Dormer

The Forest film 2016 affiche 2

 

Titre : The Forest
Nationalité : Américaine
Date de sortie : 2016
Genre : Horreur
De : Jason Zada
Avec : Nathalie Dormer, Taylor Kinney, Yukiyoshi Ozawa

Synopsis : Une jeune américaine enquête sur la disparition mystérieuse de sa soeur jumelle. Elle est bientôt amenée à entrer dans la forêt d’Aokigahara, au Japon, celle où les gens partent finir leurs vies…

Lorsque j’ai vu l’affiche de ce film, j’ai DE SUITE pensé à Margaery Tyrell, ainsi qu’à Westeros, Arya Stark, Daenerys Targaryen et Jon Snow pour finalement me dire que je n’avais toujours pas entamé la sixième saison de Game of Thrones. Puis finalement, j’ai également vu les cordes et noeuds coulants sur ce fond blanc avec le titre “The Forest” qui m’a rappelé que j’étais initialement à la recherche d’un film d’horreur – appelé également film qui fait peur – pour conclure ma journée.

Un film se déroulant dans une forêt ? Mais j’adore les balades en forêts, les arbres, la verdure et les paysages bucoliques ! Et le lieu en question n’est autre que la célèbre “forêt des suicides” d’Aokigahara ? Banco !! Il ne m’en fallu pas beaucoup plus pour me ruer sur son visionnage !

Forêt d'Aokigahara

Ne pensez pas que votre Smartphone vous sauvera là bas : il n’y a absolument aucun réseau.

 

La forêt d’Aokigahara est une immense “mer d’arbre” de 35km² se situant au pied du Mont Fuji. Elle est réellement devenue un lieu propice pour mettre fin à ses jours (principalement par pendaison) à partir des années 50, suite à la parution de la nouvelle “Nami no tō” de Seichō Matsumoto dont les personnages amoureux finissent par se suicider ensemble dans cette forêt. En 1993, Wataru Tsurumi publie à son tour le livre très controversé “The Complete Manual of Suicide” (Le Guide Complet du Suicide) dans lequel il traite des différentes façons de mettre fin à ses jours ainsi que les risques encourus et mentionne également la forêt d’Aokigahara comme le lieu parfait pour se suicider.
D’ailleurs, tous les instruments de mesure (boussole, GPS…) ont tendance à se dérégler dans cette forêt, rendant toute promenade en dehors des sentiers balisés très risquées et dangereuses, par le manque de moyen de retrouver sa route comme par les nombreuses crevasses camouflées dans le sol par des branchages et feuillages. Un faux pas et vous vous retrouvez précipité dans une caverne souterraine sans aucun moyen d’en sortir. Sur place, il y a également plusieurs panneaux avec des messages dissuadant les visiteurs de mettre fin à leurs jours.
Chaque années, des centaines de corps sont retrouvés dans cette forêt, notamment avec les deux livres cités plus haut.


The Forest film 2016 - 5

The Forest, c’est l’histoire de Sara (Nathalie Dormer que vous avez pu voir dans le rôle de Margaery Tyrell dans Game of Thrones) qui vit aux Etats-Unis mais qui apprend la disparition de sa chère frangine Jesse et pire que ça, qu’elle a été vu la dernière fois dans la forêt d’Aokigahara, la célèbre forêt où les japonais viennent se suicider. Cependant, comme Jesse et Sara sont jumelles, cette dernière a la certitude que sa soeur n’est pas morte.
Ni une, ni deux, Nathalie Dormer prend ses cliques et ses claques et embarque dans le premier avion afin de chercher la disparue par elle-même dans un pays dont elle ne parle même pas la langue.
Une fois sur place, Sara fera un détour dans le lycée dans lequel sa soeur semblait enseigner (provoquant par la même occasion les cris hystériques de toute une classe d’écolière en jupette) et finira par aller dans la forêt d’Aokigahara alors tout le monde lui conseille de ne pas y foutre un orteil parce que “c’est plein de Yurei” – ndlr : une sorte de fantôme vengeur suite à une mort absolument horrible comme un meurtre ou comme par le plus grand des hasards : le suicide – et qu’elle risque surtout de s’y perdre et d’y mourir dans d’atroces souffrances.
The Forest film 2016 - 3Sauf que Sara, totalement hermétique à la culture niponne et ne voyant derrière le terme Yurei qu’un simple concept pour faire des films d’horreurs japonais qui finiront tôt ou tard par avoir un remake américain, décide malgré tout de s’y rendre en mode badass, c’est à dire en compagnie d’Aiden le bogoss journaliste, Michi le guide japonais parlant parfaitement anglais, d’un sac à dos et d’une paire de basket bénéficiant d’un placement de produit.

The Forest film 2016 - 2

La forêt des suicides. Du coup, y’a des suicidés accrochés aux arbres comme un sapin durant les périodes de Noël…

Bien entendu, même si le guide connaît Aokigahara comme sa poche, il a pour habitude d’y aller qu’en plein jour. Pourquoi ? Parce que la nuit “On voit des gens qui sont mooorts !!”, ou presque. Comme il le dit lui même, la forêt a tendance à nous faire voir des choses qui ne sont pas réelles et surtout, des choses qui nous poussent au suicide. En gros, un lieu dans lequel il ne vaut mieux pas emmener un car de dépressifs en guise de balade touristique… Mais ça ne sera pas suffisant pour empêcher Sara à passer la nuit sur place lorsqu’elle trouvera la tente de Jesse entre deux arbres… Notre guide nippon considère que c’est une idée de merde qui mérite limite sa palme de l’année mais ne pourra malheureusement rien faire, si ce n’est d’inciter Sara et le BG de service à ne pas s’éloigner de cette tente jusqu’au lendemain matin, heure à laquelle il viendra les retrouver pour continuer les recherches.

The forest film 2016 - 1

On t’a jamais dit que rencontrer des écolières japonaises dans les films d’horreur c’est un signe que SAPUDUKU ?!!

Même si Aiden se montre très gentleman en laissant la tente à Sara pendant qu’il se pellera le fion au coin du feu, ça n’empêchera pas notre jolie héroïne à faire des rêves ou voir des trucs un peu chelou. Mais elle est courageuse Sara ! Elle veut revoir sa frangine ! Et elle est toujours aussi persuadée que Jesse est toujours vivante !! Et bien qu’on en vienne à se demander si tout tourne toujours aussi rond dans sa tête depuis le dernier jump scare auquel on a eu droit, c’est toujours armée de ses cojones et de son couteau qu’elle continuera à s’aventurer dans cette formidable forêt peuplée d’êtres aussi bienveillants que hauts en couleur.

The Forest film 2016 - 4

“La prochaine fois, j’y réfléchie à deux fois avant de me perdre en pleine pampa, ça évitera qu’on fasse un film d’horreur sur moi.”

Ce que j’ai pensé de The Forest ? J’ai beaucoup aimé.
Premièrement, les films d’horreur américain imprégnés de la culture japonaise ne courent pas les rues (j’exclue les remakes). De plus, j’ai toujours été attiré par la forêt d’Aokigahara et par tout les mythes et légendes urbaines qui l’entourent. Donc avec ce point de départ, c’est plutôt pas mal.
Deuxièmement, j’avoue très franchement que c’est la jolie Nathalie Dormer qui m’a attirée vers ce film. Du moins, quand je l’ai vu sur l’affiche, ça a piqué ma curiosité et c’est ce qui m’a poussé à me renseigner dessus.

Nathalie Dormer est très jolie. Sauf quand elle a peur.

Nathalie Dormer est très jolie. Sauf quand elle a peur.

Malgré tout, j’ai quand même un bémol. Même si j’ai vraiment été réceptive par les décors, l’histoire, le jeu d’acteur et la réalisation du film, je l’ai trouvé un peu trop lumineux. La forêt d’Aokigahara est assez sombre habituellement… Après quelques recherches sur le net, j’ai pu lire que la majeure partie des scènes ont été tourné dans une forêt en Serbie, aucune délivrance n’ayant été accordé pour le tournage du film à Aokigahara. Ceci explique donc cela…

Dernier détail… Le nom du réalisateur Jason Zada vous dit quelque chose ? C’est normal ! Il est également celui du court métrage Take This Lollipop ! Vous ne connaissez pas ? C’est le moment de faire une belle découverte de plus :)

Au final, si vous êtes un tant soit peu adepte de la culture japonaise et que vous aimez les légendes urbaines, n’hésitez pas. Si vous êtes fan de Nathalie Dormer, foncez tout autant !

The Forest film 2016 affiche 3 The Forest film 2016 affiche 5 The Forest film 2016 affiche 4 The Forest film 2016 affiche

Et si je ne vous ai toujours pas convaincu… “Allez-vous pendre” muaha… Ah… Hum…..
(Oui, ceci était une énième blague de merde. À quand ma palme d’or ?…)

Si vous avez déjà vu ce film, n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire, ça sera toujours un bon moyen pour en discuter :)

Incoming search terms:

  • the forest film sara

Aya

Salut ! Moi c'est Aya, geekette, blogueuse et youtubeuse à mes heures perdues. J'aime les RPG, les étoiles et les chats qui chient des arc-en-ciel. Installe toi et prends un curly !

Vous aimerez peut être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

CommentLuv badge